mercredi 31 mai 2017

1687. [DU VIGNAU (écuyer, Sr des Joanots)] - L'Etat present de la puissance ottomane.



[DU VIGNAU (écuyer, Sr des Joanots)].

L'Etat present de la puissance ottomane, 
Avec les causes de son Accroissement, & celles de sa Décadence. Dédié à son Altesse Serenissime Monseigneur le Grand Duc de Toscane. Par le Sieur du Vignau, Escuyer Sieur des Joanots, cy-devant Secretaire d'un Ambassadeur de France à la Porte, Secretaire Interprete sur les Escadres du Roy dans toute la Mediterranée, Chevalier du Tres-Saint Sepulcre de Nostre Seigneur Jesus-Christ en Jerusalem.

Paris, Hortemels, 1687.
[A Paris, / Chez Daniel Hortemels, ruë / Saint Jacques, au Mecenas. / M. DC. LXXXVII. / Avec Privilege du Roy.]

In-12 plein veau d'époque, dos à 5 nerfs orné de fers dorés, reliure frottée. [1 (titre)], [1 bl.], 28 (épître, préface, table)], 370, [4 (privilège)] p., ex-libris manuscrit de Robaulx de Beaurieux à la page de titre.

Bon exemplaire de ce très rare ouvrage

   « L'auteur, ancien secrétaire d'ambassade, qui a séjourné neuf ans à Constantinople, devenu ensuite « secrétaire interprète sur les escadres du roi », a dédié son ouvrage au grand-duc de Toscane. Son but est de montrer que le colosse ottoman n'est qu'argile et ne doit inspirer aucune crainte. Son travail est fort étudié et très utile. Il intéressera spécialement pour l'étude de l'affaire de Chio et des négociations ultérieures auxquelles l'auteur a quelque peu participé. » (André Louis.)
   Charles Chadenat qualifie cette édition originale de « très rare ».


Bibliographie :
   - Basnage de Beauval (Henri), Histoire des ouvrages des sçavans, Novembre 1687 - Article VII, pp. 363-367.
   - André (Louis), Les sources de l'histoire de France XVIIe siècle (1610-1715), n° 3956.
   - Chadenat (Charles), Bibliothèque de feu M. Ch. Chadenat, ancien libraire, n° 4875.



450 euros (code de commande : 25603).



Si vous souhaitez obtenir plus d'informations à propos de ce livre ou le commander,
utilisez le formulaire de commentaire ci-dessous
ou

adressez-nous un message à

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire