samedi 15 juillet 2017

1785. DU CERCEAU (Jean-Antoine) — Poésies du Père Du Cerceau.



DU CERCEAU (Jean-Antoine).

Poésies du Père Du Cerceau. Nouvelle édition.
Tomes I et II (complet).

Paris, Onfroy, 1785.
[A Paris, / Chez Eugène Onfroy, Libraire, rue du / Hurepoix, près du pont S. Michel, n° 17. / M. DCC. LXXXV. / Avec approbation, et privilège du Roi.]

Deux volumes in-12, plein veau granité, dos lisses ornés de roulettes dorées, pièces de titre en maroquin rouge et de tomaison en maroquin vert, tranches jaunes, petits manques de peau au bas du premier plat du tome I et du second plat du tome II, tome I : [1 (faux-titre)], [1 bl.], [1 (titre)], [1 bl.], 324, [4 (approbation et privilège, avec la mention « De l'Imprimerie de Monsieur, 1785 »)] p., tome II : [1 (faux-titre)], [1 bl.], [1 (titre)], [1 bl.], 288 p., bon exemplaire dont les pages de titre portent l'ex-libris manuscrit de « Théophile Massart, de Binche ».

   Le père jésuite Jean-Antoine du Cerceau naquit à Paris en 1670. On lui doit des vers mais c'est surtout pour son œuvre dramatique qui lui fit acquérir une grande popularité, que son nom reste attaché à la littérature française. Il fut précepteur de Louis-François de Bourbon-Conti dont le prince de Ligne dit qu'il était « propre à tout et capable de rien », à tel point qu'en 1730, il tua le père du Cerceau (accidentellement) d'un coup de fusil...
   Brunet décrit une édition de 1785, chez Didot.


   Théophile Massart (1840-1904) qui laissa sa marque sur les pages de titre de ces Poésies, n'est autre que le célèbre militant socialiste de la Première Internationale qui fut, notamment, l'un des fondateurs, dans la région du Centre, de la coopérative Le Progrès, d'associations mutuellistes et de la première Maison du Peuple ouverte à Jolimont.


Bibliographie :
   - Brunet (Jacques-Charles), Manuel du libraire et de l'amateur de livres, t. II, col. 853.


Les deux volumes : 80 euros (code de commande : 25687).


Si vous souhaitez obtenir plus d'informations à propos de ce livre ou le commander,
utilisez le formulaire de commentaire ci-dessous
ou

adressez-nous un message à

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire