jeudi 21 septembre 2017

1942. L'Apocalypse de Saint-Sever.


L'Apocalypse de Saint-Sever. Manuscrit latin 8878 de la Bibliothèque Nationale (XIe siècle).
Notice descriptive par Émile-A. Van Moé.

Paris, Éditions de Cluny, 1942.

In-f° en ff. sous chemise et farde à lien (un peu défraîchie), 24, [8] p., exemplaire bien complet des 29 planches en couleurs lithographiées (dont quatre à déplier) par Fernand Mourlot.

Extrait :   Sous le numéro 8878 du fonds latin des manuscrits de la Bibliothèque nationale, se trouve un des livres les plus remarquables qui soient. Il est rempli d'images, et la violence des coloris de leurs scènes farouches ne saurait être oubliée de quiconque l'a entrevue, ne serait-ce qu'une seule fois. Dans L'art religieux du XIIe siècle en France, M. Émile Mâle l'a placé en tête de ceux qui ont influé sur la renaissance de la sculpture monumentale disparue depuis la fin du monde antique. Il en a fait une clé permettant de retrouver un secret perdu depuis près de cinq siècles. La technique de ses illustrations, comme l'a fait remarquer l'excellent peintre Daniel Octobre, est à la rencontre de celles de plusieurs autres arts du dessin. Les personnages qui se détachent sur des fonds unis font penser à ceux des fresques. Mais, d'autre part, les séparations des teintes rappellent plutôt les procédés de l'émail, à moins que les filets épais qui limitent les couleurs ne fassent penser aux plombs des artistes du vitrail. Cependant cette œuvre capitale est encore trop peu connue. On hésite à mettre en mains et à laisser examiner sans cesse un tel trésor. De là l'idée d'une description complète d'abord, d'une reproduction aussi exacte que possible ensuite du manuscrit.


Vendu.


Si vous souhaitez obtenir plus d'informations à propos de ce livre ou le commander,
utilisez le formulaire de commentaire ci-dessous
ou

adressez-nous un message à
courrier@loiseaulire.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire